logo
 Menu
 AEROfun
 CNCfun


Bluebaby


Table des matières:

1) Introduction.
2) Caractéristiques du modèle.
3) Construction de l'aile.
4) Construction du fuselage.
5) Fabrication du capot moteur.
6) Finition.
7) Le résultat final.
8) Le premier vol.
9) La vidéo du premier vol.

En feuilletant la revue FLY, je suis tombé sur un avion ayant les même caractéristiques de vol que mon Pepsi. Je me suis donc mis en tête de le réaliser. Aprés avoir commandé le plan à la revue, je me suis empressé de le redessiner sous Autocad, bien décidé à produire cet animal avec ma fraiseuse. Toutes les pièces ont été découpées CNC, un véritable régal lors de l'assemblage. Les heures passées devant l'ordinateur pour refaire le dessin en valent vraiment la chandelle et quelle joie de voir cet avion prendre forme au fur et à mesure des découpes.
Comme ce modèle plaisait à d'autres membres du club, dans la foulée, j'ai découpé 3 jeux de nervures et de couples.
Le plan en format Autocad 2004 et dxf R12 est disponible dans la section "Téléchargements". La construction, bien que facilitée par la découpe CNC, est réservée aux constructeurs ayant déjà quelques modèles à leur actif et maîtrisant les techniques de moulage fibre de verre, du moins si les capots moteurs ou roues sont réalisés dans cette matière. Je vais donc vous décrire brièvement la construction du modèle et ce avec un maximum d'illustrations, car comme le dit l'adage, " il vaut mieux un petit dessin qu'un grand discours".

Caractéristiques du modèle:

Envergure: 2 m
Longueur: 1 m 76
Poids: 6250 gr (un peu plus lourd que les 5000 gr annoncés dans Fly, pourtant je construis léger ??)
Moteur: OS 120 FT surpass III
Servos: 7 (2 ailerons, 2 volets, 1 profondeur, 1 direction, 1 gaz)
Helice: Graupner 16-8
Dans les prochains chapitres, vous pourrez suivre la construction du modèle.

Cliquer sur les photos pour agrandir.

Construction de l'aile.

L'aile se construit en 2 parties. Tout d'abord, il nous faut découper les différentes nervures et la clé d'aile. Ensuite préparer le plan de travail avec les calages nécessaires pour obtenir le bon vrillage de l'aile.
Lorsque l'on a réalisé une aile droite et une aile gauche, elles sont rassemblées par la clé d'aile et consolidées au moyen d'une bande de fibre de verre collée à l'epoxy lente.
Les volets et les ailerons seront découpés puis les charnières seront adaptées. Les supports de servos sont intégrés dans l'aile pendant la construction.

ninos-001.jpg
Découpe CNC

bluebaby-001.jpg
Découpe clé

bluebaby-002.jpg
Nervures

bluebaby-003.jpg
Nervures

bluebaby-004.jpg
Nervures

bluebaby-005.jpg
Ailes coffrées

Construction du fuselage.

Les couples du fuselage sont découpés avec la fraiseuse CNC puis sont collés à l'époxy dans un gabarit de montage afin d'éviter tout vrillage.
Le dessous du fuselage sera coffré pour rigidifier l'ensemble, lui donner un plan de travail plat et éviter ainsi un vrillage du fuselage pendant les différentes étapes suivantes.
Avant de commencer le coffrage du fuselage, il faut songer à intégrer les gaines qui recevront les cables de guidage de la dérive, de la roulette de queue ainsi que la commande de la profondeur.
Le stab et la dérive sont d'une construction ultra simple et ne nécessite aucune explication spéciale.
Le stab et la dérive seront alignés et collés sur le fuselage. Le stab aura une incidence de +2°.
La première mise en croix sera réalisée pour vérifier les incidences. Grâce à la précision de la découpe CNC et de l'assemblage du fuselage en gabarit, aucune correction d'incidence ne sera nécéssaire.
bluebaby-009.jpg
Couples

bluebaby-010.jpg
Flancs

bluebaby-011.jpg
Fuselage

bluebaby-012.jpg
Fuselage

bluebaby-013.jpg
Fuselage

bluebaby-014.jpg
Fuselage

bluebaby-016.jpg
Fuselage

bluebaby-017.jpg
Mise en croix

bluebaby-018.jpg
Mise en croix

bluebaby-019.jpg
Dérive

bluebaby-020.jpg
Stab et dérive

bluebaby-021.jpg
Stab et dérive

bluebaby-023.jpg
Fuselage

bluebaby-024.jpg
Fuselage

bluebaby-025.jpg
Fuselage

Fabrication du capot moteur.

J'ai adapté le capot moteur au modèle de moteur utilisé, ici le FT 120 Surpass III de OS.
Afin de donner un look "racer" à cet avion, le capot moteur sera le plus fermé possible, mais avec les ouvertures nécessaires et suffisantes pour assurer le refroidissement.
Tout d'abord, j'ai construit une carcasse en CTP autour du moteur et la carcasse a été recouverte de balsa.
Ensuite le tout a été mis en forme, poncé, fibré, reponcé, peint, reponcé..... jusqu'à obtenir une forme lisse.
Le master fini, il a été ciré à plusieures reprises, puis a été recouvert de gel-coat, de fibre de verre et d'époxy pour obtenir le moule.
Une fois le moule sec, le master a été retiré, le moule a été à nouveau ciré et le capot a été fabriqué.
Dans la foulée, j'en ai profité pour réaliser également un moule pour les carénages de roues.
Ce sont bien entendu les excellents produits Polyplan qui ont été utilisés pour cette réalisation.
Ces petits travaux ont occupés mes soirées et week-end pendant 2 semaines, mais le résultat fait oublier l'huile de coude répandue sur l'établi.


bluebaby-026.jpg
Master

bluebaby-027.jpg
Master

bluebaby-028.jpg
Master

bluebaby-029.jpg
Master

bluebaby-030.jpg
Master

bluebaby-031.jpg
Moule

bluebaby-032.jpg
Moule

bluebaby-033.jpg
Moule

bluebaby-034.jpg
Capot

bluebaby-035.jpg
Capot

bluebaby-036.jpg
Moule

Finition.

A ce stade de la construction, il faut penser à terminer le modèle avant de le faire voler.
J'ai choisi de peindre entièrement le modèle et il faut donc préparer les surfaces. Les ailes sont recouvertes avec une toile thermorétractable qui donne un aspect fini impécable et dont le pouvoir de rétraction est optimum.
Le corps du fuselage, la dérive et le stab sont recouverts de fibre de verre 48gr/m2, collée au vernis polyuréthane en phase aqueuse, pas d'odeur, sèchage rapide, économique.
Aprés quelques ponçages, les éléments sont prêts pour la peinture.
Il faut ensuite penser à la pose des servos et des différents cables ou CAP nécessaires aux mouvements des parties mobiles.

bluebaby-006.jpg
Entoilage

bluebaby-007.jpg
Entoilage

bluebaby-008
Entoilage

bluebaby-037.jpg
Train

bluebaby-038.jpg
train

bluebaby-039.jpg
Train

bluebaby-040.jpg
Fibre

bluebaby-041.jpg
Peinture

bluebaby-042.jpg
Peinture

bluebaby-043.jpg
Peinture

bluebaby-044.jpg
Assemblage

bluebaby-045.jpg
Assemblage

bluebaby-046.jpg
Radio

bluebaby-047.jpg
Moteur

bluebaby-048.jpg
Cockpit

Le résultat final.

Voila le bluebaby est terminé, il me reste à roder le moteur et à effectuer le premier vol. Si son "volage" est à la hauteur de son "plumage", cet avion promet de belles sorties.

bluebaby-049.jpg
Rodage

bluebaby-050.jpg
Bluebaby

bluebaby-051.jpg
Bluebaby

Le premier vol.

Nous voila sur le terrain du club...il va falloir faire le premier vol. Dernier contrôle des commandes et servos, test de portée de l'émetteur, tout semble OK.
Démarrage du moteur OK, taxiage OK, prise des gaz, l'engin roule sur la piste.... aprés quelques dizaines de mètres, une petite sollicitation à la profondeur, le bébé grimpe dans son élément sans broncher.
Un rapide contôle, il tire à gauche, un petit coup de trim aileron et tout rentre dans l'ordre.
Aprés quelques passages et tours de terrain, l'avion montre qu'il est trés sain, le décrochage est trés lent, pas du tout vicieux, les passages lents, volets sortis sont un régal, le moteur tourne comme une horloge.
Aprés 10 minutes, le moment crucial est attendu..... l'attérissage... allignement avec la piste, réduction des gaz, la pente de descente est bonne, mais l'engin file et allonge à mort. Remise des gaz, un nouveau tour et cette fois sortie des volets, la pente est identique, mais l'engin arrive moins vite et l'attérissage se fait en douceur..... super ....
Le bluebaby tient ses promesses et il va voler cet été.

bluebaby-052.jpg
Terrain

bluebaby-053.jpg
Moteur

bluebaby-054.jpg
Vol


La vidéo du premier vol.

bluebaby-054.jpg
Vidéo du vol



Copyright © Aerofun