logo
 Menu
 AEROfun
 CNCfun



Table des matières:

1) Introduction.
2) Caractéristiques du modèle.
3) Construction de l'aile.
4) Construction du fuselage.
5) Finition.
6) Résultat final.
7) La vidéo du premier vol.


Cet avion réalisé sur base d'un plan OHIO R/C Model est une reproduction assez fidèle du célèbre PEPSI Skydancer. Un grand merci à Claude pour le plan et à Manu pour le scan.

Caractéristiques du modèle:

Caractéristiques du modèle: Envergure: 2 m 05
Longueur: 1 m 68
Poids: 6,9 Kg
Moteur: OS FT 160
Servos: 7 (1 gaz, 2 ailerons, 1 volet, 2 profondeurs, 1 direction)
Helice: Menz Bois 18/8
Vol: Impeccable, pas trop nerveux, avec un bruit de moteur bicylindre très agréable et silencieux.


Dans les prochains chapitres, vous pourrez suivre la construction du modèle.

Cliquer sur les photos pour agrandir.

Construction de l'aile.

Comme pour la majorité de mes modèles, les pièces principales(couples, nervures...) sont dessinées sous Autocad puis les fichiers dxf sont importés dans Galaad pour faire les découpes des différentes pièces sur ma machine CNC.
L'aile se construit en 2 parties suivant une méthode trés classique. Aprés avoir découpé les différentes nervures, il suffira de les coller sur le longeron principal en respectant les distances et la perpendicularité, ne pas coller la nervure d'emplanture.
Les talons des nervures donnent un alignement parfait ainsi que le vrillage désiré.
Ensuite placement et collage du longeron supérieur, pose du bord de fuite , des longerons intermédiaires, du faux bord d'attaque.
A ce stade, j'installe un tube formé avec du simple papier pour faire passer les fils des servos d'ailerons, c'est léger et pas cher. Puis mise en place des âmes des longerons principaux. Les supports de servos sont intégrés dans l'aile pendant la construction.
La nervure d'emplanture est collée en respectant l'angle de dièdre.Mise en place et mise en forme du bord d'attaque.
Les ailerons et les volets sont découpés, la partie découpée est coffrée sans oublier d'insérer les blocs de balsa pour les charnières.
Placement des renvois d'angle pour les volets, et collage des saumons, puis découpe des rainures du train dans le coffrage.
Lorsque l'on a réalisé une aile droite et une aile gauche, elles sont rassemblées et collées au niveau de la nervure centrale au moyen d'une clé d'aile. Puis je renforce la partie centrale au moyen d'une bande de fibre de verre collée à l'epoxy trés liquide et lente.


chip_001.jpg
Renforts nervures

chip_002.jpg
Construction aile

chip_003.jpg
Demi-aile en construction

chip_004.jpg
Demi-aile finie

chip_005.jpg
Aileron

chip_006.jpg
Détail aileron

chip_007.jpg
Commande volet

chip_010.jpg
Rainures train

chip_011.jpg
Pose saumon

chip_012.jpg
Saumon terminé

chip_013.jpg
Aile terminée

chip_014.jpg
Servo de volet

Construction du fuselage.

Les renforts de flanc en ctp 3mm sont collés sur une planche de 3mm...attention de bien faire un flanc droit et un flanc gauche.
Aprés découpage des différents couples du fuselage avec la fraiseuse CNC, ils sont collés à l'epoxy lente entre les flancs dans le gabarit. Cela garanti un alignement parfait et une absence de vrillage du fuselage.
Pendant que le fuselage séche, la dérive et le stabilisateur sont construits. Lorsque le fuselage est bien sec, il est retiré du gabarit. Je colle les couples supérieurs, les raidisseurs, puis je coffre la partie arrière. Ensuite le stab ainsi que la dérive sont collés au fuselage en prenant soin de bien respecter les incidences et le niveau.
Afin de donner un look maquette, j'ai pourvu le fuselage de karmans, ils sont réalisés en balsa puis poncés et mis en forme.
A ce stade du montage, il ne faut pas oublier de mettre le réservoir avant de poser le coffrage avant. Ensuite, le moteur est présenté sur le bâti moteur afin de déterminer sa position par rapport au capot ( capot acheté, j'ai pas eu le courage de le faire...). Les silent blocs permettent de reduire les vibrations du moteur au maximum.
L'ensemble du fuselage est recouvert d'un tissu de verre 20gr/m2 et enduit de fibre de verre fluide.


chip_015.jpg
Fuselage

chip_016.jpg
Karmans

chip_030.jpg
Silent blocs moteur

chip_017.jpg
Silent blocs moteur

chip_018.jpg
Réservoir

chip_019.jpg
Essais capot

chip_028.jpg
Servos

chip_008.jpg
Stab

chip_009.jpg
Dérive

Finition.

Maintenant il faut passer à la finition.
L'aile est recouverte d'Oracover blanc, puis les parties rouges et bleues sont réalisées avec de l'Orastick.
Les ailerons, les volets, la dérive et le stab sont réalisés de la même façon. Pose du train d'attérissage , des carenages du train et des carenages de roues...( tout est fait maison ). Le fuselage est ponçé au fin papier de verre à l'eau puis peint avec une couche d'apprêt.
Ensuite les différentes peintures sont appliquées successivement, le blanc, puis le rouge et on termine par le bleu.
La mise en croix est simple, avec la découpe CNC, les incidences sont parfaites et il ne faut faire aucune correction. L'aile s'adapte parfaitement sur le fuselage.
J'ai réalisé un petit tableau de bord au moyen d'une feuille de plastique noir percée de trous. Derrière, je place une feuille de plastique transparente et des instruments de bord découpés dans un magazine ( FLY pour ne pas le citer....)
Puis on y installe le pilote et on referme le tout avec la verrière...( achetée également...)
La suite en images.


chip_031.jpg
Extrados

chip_032.jpg
Intrados

chip_021.jpg
Pose du train

chip_022.jpg
Habillage train

chip_023.jpg
Habillage train

chip_024.jpg
Déco train

chip_025.jpg
Déco train

chip_026.jpg
Train terminé

chip_027.jpg
Peinture fuselage

chip_020.jpg
Tableau de bord

chip_029.jpg
Pilote

chip_033.jpg
Pilote

chip_035.jpg
Moteur

chip_038.jpg
Moteur

Le résultat final.

Le PEPSI est terminé et il a fière allure.

chip_036.jpg
Pepsi

chip_037.jpg
Pepsi

Le premier vol.

En route pour le terrain du club...il va falloir faire le premier vol. Dernier contrôle des commandes et servos, test de portée de l'émetteur, tout semble OK.
Le moteur n'a pas tourné depuis 4 ans, il est un peu dur et il va falloir le dégommer un peu.
Aprés quelques tours d'hélice pour pomper le carburant, le moteur démarre du premier coup.
Il faut dire que j'utilise exclusivement des moteurs OS et qu'ils ne m'ont jamais déçus.
Petit réglage du pointeau, taxiage, prise des gaz, l'engin roule sur la piste.... aprés quelques dizaines de mètres, un petit coup sur la profondeur, le Pepsi grimpe sans broncher.
Un rapide contrôle, il bascule sur la gauche, un petit coup de trim aileron et tout rentre dans l'ordre.
Aprés quelques passages et tours de terrain, l'avion vole super bien et les tonneaux et loopings passent sans soucis.
Voilà l'attérissage... allignement avec la piste, réduction des gaz, la pente de descente est bonne, mais le Pepsi arrive trés vite. Il est vrai qu'il n'y avait pas un pet de vent. La prochaine fois je sortirai les volets.
Après le retour sur le plancher des vaches, un petit contrôle de l'équilibre de l'avion démontre que l'aile est plus lourde coté gauche...il va falloir l'équilibrer et le petit soucis de virage à gauche devrait disparaître.
De beaux vols en perspective.


Vidéo du vol


Vidéo camera embarquée



Copyright © Aerofun