1) Peinture des flasques.
2) Montage des profilés.
3) La table Y.
4) Installation des butées OM et du palpeur d’outils.
5) Le cablâge de la machine.
6) Machine terminée.

Malgrés les qualités de la « petite machine de test », je me devais de faire une machine à la hauteur du travail produit par Yvon.
Je me suis donc mis à l’ouvrage et j’ai décidé de refaire « la machine de test ».
Les déplacements utiles sont de 410 x 350 mm avec un Z de 90 mm.
J’ai fait découper des flasques sur une machine laser …( merci Luc pour le coup de main ).
Ensuite j’ai découpé des profilés en aluminium…( encore merci Luc..).
J’ai également récupéré quelques rails + patins genre THK sur Ebay et je me suis mis à l’ouvrage.

Peinture des flasques.

Première étape: Nettoyage des flasques acier et mise en peinture.

Montage des profilés.

La découpe précise des flasques et des profilés permet un assemblage rapide et sans bavure.
La découpe laser permet un alignement trés précis sans besoin de rectification ultérieure.

la table Y.

Montage de la table Y et du chariot Z.
Le réglage est facilité par la précision de la découpe laser et par la qualité des profils aluminium.

Installation des butées OM et du palpeur d’outils.

Les butées et le palpeur sont de réalisation maison. Ces éléments ont été réalisés à base d’Ertalon, de laiton ou d’aluminium et forment des interrupteurs NF.
Leurs précisions comparées au prix de revient sont fantastiques, sur 100 palpages avec le palpeur d’outil , j’ai constaté 97 mesures identiques et 3 mesures deviant de 0,002mm maximum (lecture compteur software ) soit 1/2 pas moteur.
C’est plus que satisfaisant, les butées OM étant également dans le même ordre de répétabilité. Un grand merci à Thierry Monnot pour l’astuce.

Butées.

Palpeur.

Cablâge de la machine.

Pour raccorder proprement la machine vers l’interface électronique, j’ai utilisé des prises DIN 4 broches pour les moteurs et une prise DIN 8 broches pour les butées, palpeur et arrêt d’urgence.
Cela donne un cablâge très propre. Pour donner un petit cachet professionnel à la machine, j’ai gravé une plaque signalétique avec les dénominations des prises.

Machine terminée.

La machine est à présent terminée et testée.

Voila la nouvelle machine d’Yvon est terminée, il ne lui reste plus qu’à s’en servir.